Tri sélectif et civisme à Vienne en Autriche, il y a 20 ans…

Tri sélectif à Vienne en Autriche il y a 20 ans...

Le château de Schönbrünn à Vienne en Autriche en 1993, 2, de plus près

En cherchant dans mes photographies à scanner pour le château de Schönbrünn à Vienne en Autriche (dans le cadre du défi du mois de l’Europe centrale organisé par Schlabaya), j’ai retrouvé aussi cette photographie… C’était en juin/juillet 1993. En centre-ville, il n’y avait déjà plus de ramassage des ordures au porte-à-porte. La conteneurisation (quel vilain mot!) qui se met en place actuellement dans un certain nombre de communautés de communes actuellement, et pas sans grincement de dents, était déjà en place. En plus, le tri était beaucoup plus poussé, vous voyez toutes ces poubelles, et bien, il n’y en a pas une pour la même chose… Ici, il fallait (et je pense qu’il faut toujours) séparer le verre blanc du verre coloré, le papier du carton, les restes compostables, le fer de l’aluminium (il faut bien lire sur les canettes…), deux types de plastique… Et les Viennois étaient très organisés, la dame que l’on voit de dos avait plein de sacs différents pré-triés (posés devant les poubelles avant qu’elle ne mette le contenu dans la bonne poubelle). Quant aux sacs de caisse, ils avaient déjà disparu (en Allemagne aussi). Et vous voyez le truc blanc sur le poteau au milieu de la photo? C’est le journal du dimanche, dans une pochette étanche. Vous vous servez vous même, vous prenez le journal et vous laissez l’argent dans la « pochette-tirelire ». Aucun vandalisme, aucun truandage, apparemment. Vous imaginez ce système chez nous??? Bon, je ne sais pas si c’est toujours comme ça, je n’y suis pas retournée depuis…

9 réflexions au sujet de « Tri sélectif et civisme à Vienne en Autriche, il y a 20 ans… »

  1. Aymeline

    le journal disponible comme ça, j’ai du mal à me faire à l’idée^^ dans le même genre de choses, j’avais été étonnée quand je m’étais rendue à Londres que les caddies n’aient pas de jetons et que les gens les remettaient à leur place quand même

    Répondre
  2. Emmanuelle

    Cela m’avait frappé lors d’un séjour en Allemagne vers 1986 ou 87 : déjà on triait les déchets, même les couvercles des pots de yaourts y avaient droit ! Ici on en est encore bigrement loin, quand on voit que la grande majorité des pots plastiques ne se recyclent même pas !

    Répondre
  3. caroline

    En Belgique,(en 96),en maternelle,les maitresses organisaient avec les petits écoliers,des spectacles de fin d’année, sur le thème du tri selectif,avec des chansons.(un papier ,dans une poubelle et un plastique dans une autre poubelle);je ne sais pas si en FRANCE,ce thème était abordé,à cette époque.

    Répondre
  4. Schlabaya

    En France, le tri serait possible avec une réelle volonté politique et éducative. Pour ce qui est des journaux, j’ai des doutes. Je sais que ça se faisait aussi en Allemagne, mais quand j’y suis allée dans les années 90, j’ai plutôt entendu dire que ça se faisait encore, mais que les jeunes générations étaient moins enclines à l’honnêteté…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *