Millénium, tome 2, de Stieg Larsson

Couverture du tome 2 de Millenium, de Stieg Larsson Et voici le second tome de Millenium (pour le premier, il faut retourner ici, et la suite est par là, et l’adaptation au cinéma de Fincher David, Millenium : les hommes qui n’aimaient pas les femmes).

Le livre : La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette, Millénium 2, de Stieg Larsson, traduction Lena Grumbach et Marc de Gouvenain, collection Actes noirs, Actes Sud, 2006, 656 pages, ISBN : 978-2742765010.

L’histoire : Lisbeth Salander a voyagé pendant presque un an grâce à l’argent qu’elle a réussi à détourner lors de la faillite d’un grand industriel. Elle se prend au jeu des mathématiques. De son côté, à Stockholm, Blomkvist reprend l’enquête sur la prostitution engagée par un journaliste et sa compagne étudiante en sociologie. Car tous deux ont été assassinés, et de manière incompréhensible, c’est Lisbeth Salander, juste de retour à Stockholm, qui est recherchée pour ces meurtres, ainsi que celui de son tuteur… celui qui l’avait sauvagement violée dans le tome précédent.

Mon avis : l’histoire peut sembler embrouillée racontée comme ça, mais je ne veux pas en dire plus, au cas où vous ne l’auriez pas lu. En fait, elle est très bien ficelée et l’on plonge dans le passé de Lisbeth mais aussi des services secrets suédois, les manipulations et les relations louches avec les instances judiciaires, médicales et mafieuses. Un second tome que j’ai dévoré comme le premier.

7 réflexions au sujet de « Millénium, tome 2, de Stieg Larsson »

  1. fran6h

    J’avais en son temps lu les deux premiers … effectivement au niveau du suspens c’est prenant.
    Mais la traduction est tellement mauvaise (bourré de fautes de français vraiment grossières) que j’ai renoncé à lire le troisième tome.

    Répondre
  2. ubucatpatch

    il est rare que je vienne donner un avis dans ce coin lecture , là j’ai dévoré les 3 tomes ; il est vrai que les débuts sont lents et qu’il faut un moment pour bien tout mettre en ordre dans son cerveau, mais c’est hyper passionnant et ça m’a permis de découvrir par la suite d’autres auteurs de polar du grand nord qui m’ont appris plein des trucs ( histoire, vie quotidienne etc ……….  )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *