Les Mac Cabés de Ken Bruen

Couverture des Mac Cabées de Ken Bruen pioche-en-bib.jpgJe poursuis mon exploration du rayon Ken Bruen à la médiathèque, suite à la venue de Aurélien Masson, le jeune directeur de publication de la série noire chez Gallimard, au club polar de la Fnac de Poitiers. Après Le gros coup et Le mutant apprivoisé et avant Delirium Tremens, une enquête de Jack Taylor (tome 1), voici Les Mac Cabés.

Le livre : Les Mac Cabés : une enquête des inspecteurs Roberts & Brant (R&B, tome 3), de Ken Bruen, traduction de Marie Ploux et Catherine Cheval, collection série noire, éditions Gallimard, 167 pages, 2006, ISBN 978-2-07-031456-4.

L’histoire : au début des années 2000, dans un quartier défavorisé de Londres. Deux flics, Roberts et Brant. S’ils n’ont pas encore été virés de la police pour leurs bavures et autres propos limites (racistes, homophobes, etc.), c’est parce qu’ils ont résolu, parfois malgré eux, quelques grosses affaires. Roberts est même devenu commissaire, mais n’a pas perdu ses mauvaises habitudes. Une nuit, il est réveillé par un coup de fil de son frère, qu’il n’a pas vu depuis des années. Celui-ci est mourant, il a juste le temps de le rejoindre, de recueillir une confidence (qu’il ne partagera pas avec les autres enquêteurs) et d’assister à son décès. Parallèlement, Brant et l’agent Falls (noire, ce qui a son importance au niveau de racisme de ces policiers), partent à la recherche d’un violeur en série qui sévit dans les boîtes de nuit, Falls servira d’appât. L’arrestation tourne mal, Brant tue de sang froid le violeur et fait croire à la légitime défense. Mais un nouveau viol est commis, alors que Roberts cherche toujours activement le meurtrier de son frère.

Mon avis : le style de cette série a beaucoup évolué, le récit est mieux construit, le vocabulaire moins familier. Ces policiers sont toujours au-delà de la limite de l’illégalité. Je pense que je vais poursuivre l’exploration des bas-fonds de Londres avec Ken Bruen, j’essayerais bien quand même de découvrir aussi l’Irlande de Jack Taylor, l’ancien flic devenu détective privé, du même auteur, il faut que je fasse venir le premier volume, Delirium Tremens, d’une bibliothèque de quartier dès que j’ai une place libre sur les trois réservations simultanées auxquelles j’ai droit.

Pour aller plus loin : le site officiel de Ken Bruen (en anglais).

De cet auteur, j’ai aussi lu Le gros coup, une enquête des inspecteurs Roberts & Brant (R&B, tome 1), ; Le mutant apprivoisé (R&B, tome 2), Les Mac Cabés (R&B, tome 3), Calibre (R&B, tome 6) ; Delirium Tremens, une enquête de Jack Taylor (tome 1), En ce sanctuaire (Jack Taylor tome 7).

6 réflexions sur « Les Mac Cabés de Ken Bruen »

  1. clob

    je suis polar , je vais sur Londres en juillet ( j’aime cette ville juste pour 3/5 jours !) mais je ne suis pas tentée vraiment par le resume … trop noir pour moi !!!

    j’aime plus en fait dans les polars .. les polars medievaux …..poisons et truanderies en tout genres … sur fond de troubadours ou gentes dames …..

    mais merci pour le découverte de cet auteur ( inconnu pour moi jusqu’alors !)

     bise …..

    pas pu lire en bord  de mer j’avais oublié mes lunettes lecture soleil ( faut pas vieillir …. ! poufff )

     

    Répondre
    1. Véronique D

      Je suis en train d’en lire un encore plus noir, j’étais Dora Suarez, de Robyn Cook (l’Anglais, pas l’Américain), aussi à Londres… J’aime bien aussi les aventures de frère Cadfael… 

      Répondre
  2. clob

    exact  Elis Peters et sa serie  de romans ou oeuvre frère Cafdael sont excellents je pense tous les avoir .. ainsi que certain BRussolo

    je viens de me cder le 1 tome  de Peter Tremayne de la serie soeur Fidelma (une amie me l’a  recommandé!)   les connais tu?  à voir donc …..

    sinon j’aime bien les romans  ….. epicuriens policiers historiques de Michèle Barrière le dernier que j’ai lu : »Meurtre au potager du roy  » m’a bien delecter !

    il est vrai que sur mon blog je parle peu demes lectures … au depart c’etait un blog ouvert pour une participation  un sal Bent creek , je suis dnc rester sur la broderie !

    juin arrivant .. les livres vont remplacer le tambour , et l’aiguille .. jusqu’en septembre … je ne brode qu’en intérieur sur mon fauteuil  avec ma lumière

    je lis par contre sur la plage en voiture , avion , bord de piscine , sur le hamac … en attendant que ma fille finnisse de jouer  dehors …. bref partout !!!!!

    bonne soirée !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *