Des nouvelles de mon jardin (juin 2012)

Mon jardin le 25 mai 2012, la jungle... Après la crue du 1er mai, mon jardin avait carrément viré à la jungle, impossible de pénétrer, avec la poursuite des pluies régulières, il restait trop humide… Le 25 mai 2012, il ressemblait à ceci… Avec surtout une invasion de rumex et d’orties… à enlever soigneusement à la fourche-bêche pour ne pas que ça repousse tout de suite.

Mon jardin le 17 juin 2012, 1, après un grand nettoyage Dimanche dernier (17 juin), j’ai enfin pu retourner poursuivre le nettoyage commencé une quinzaine de jours plus tôt. Il faut tout couper à la main, pas d’électricité ni de carburant au bord du Clain (risque de pollution en cas de crue), et ma tondeuse à rouleau ne supporte pas l’herbe haute… Vive la faucille et le coupe bordure… Il me reste encore le coin vers l’accès à la rivière à nettoyer, ainsi que le quai (invasion de ronces), mais je ne voulais pas trop en faire d’un coup, pour éviter les courbatures… Un peu de réconfort et profiter du (presque) beau temps pour lire un peu face au Clain.

Mon jardin le 17 juin 2012, 2, les saxifrages du Japon Les saxifrages du Japon, données par une ancienne collègue il y a trois ans, sont en retard et encore en fleur (si vous voulez voir ces fleurs toutes légères, j’avais mis une vue rapprochée en 2010). Quand la floraison sera terminée, j’étalerai un peu plus ce tapis sous le figuier en transplantant quelques plants…

Mon jardin le 17 juin 2012, 3, aspérule et angélique L’aspérule odorante, plantée il y a trois ans (juste un pied), forme maintenant un joli tapis vert d’où émergent deux plants d’angélique…

Mon jardin le 17 juin 2012, 4, le tas de branches et d'herbe En deux jours de nettoyage, le tas de compost est bien haut, le tas de branches aussi, ce sont des branches qui sont tombées avec les différents coups de vent de cet hiver et un peu de dégagement des figuiers…

Mon jardin le 17 juin 2012, 5, le goûter avec groseilles et framboises Après le travail… le réconfort! J’avais apporté quelques cookies au chocolat, promis, je vous donnerai la recette, nous n’avions pas tout mangé le vendredi précédent avec Emmanuelle / le Marquoir d’Élise à Chaumont-sur-Loire. J’ai pu compléter avec quelques groseilles (pas de groseilles à maquereau, il n’y en a pas cette année) et de rares framboises…

18 réflexions au sujet de « Des nouvelles de mon jardin (juin 2012) »

  1. odine

    Ouh lala, quel travail tout à la main;  et tu as raison de penser aux courbatures, aïe!

    J’aime bien ton coin de verdure pour lire ou broder; c’est de beaux moments après la faucille.

    Chouettes des cookies .

    Bises et bises.

    odine

     

    Répondre
  2. flo

    L’herbe pousse très vite, tu n’as jamais pensé à faire des recettes avec les orties ??? Bonne soirée et gros bisous Véro.

    Répondre
  3. clob- Misspotiron

    M^me avec 200 m2 un jardin c’est du travail au quotidien pour l’avoir beau !Tu as cette année du courage avec ce temps qui joue  avec  nos humeurs !!! pluie orage soleil de plomb ..; et  vers et autres maladies qui prolifèrent!

    je tonds toute les semaines … mon puit ( et l’arroge auto  recent ) ne me sert pas vraiment …. mais la binette à desherber fonctionne bien … mais manuellement  !!!!

     bise d’été

    bon WE  

    Répondre
    1. Véronique D

      Oui, c’est l’année binette et fourche-bêche! Invasion d’oxalis depuis une semaine, il va falloir essayer d’enlever tous les bulbilles, sinon, gare à l’année prochaine

      Répondre
  4. Vinvella

    Je te comprends  car notre cour est envie par les herbes surtout en avant plus loin.

    Hier il a plu toute la journée; une pluie fine qui mouille bien. Tu habites près d’une rivière c’est cool j’en ai toujours rêvé..

    Bravo pour ton courage, c’est super bien nettoyé. Tu n’as pas eu trop mal au dos le lendemain!!

    Après l’effort, le réconfort Bonne journée

    Répondre
    1. Véronique D

      Ca va, pas de courbature, mais depuis dimanche, il a à nouveau plu tous les jours… Orages encore cette nuit, une année pas facile! (il n’y a que le jaridn au bord de l’eau, j’habite en appart en ville à un gros quart d’heure à pied)…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *