Les 10 mots de la semaine de la langue française 2014

Une fois n’est pas coutume, article culturel ce matin et article « travaux manuels » ce midi… vous comprendrez le pourquoi de cette inversion dans quelques heures…

Logo des dix mots de la langue française 2014Voici le retour de la semaine de la langue française, ça sera cette année du 15 au 23 mars 2014 sur le thème dis-moi dix mots… à la folie. Vous pouvez tous jouer, en ligne, dans les médiathèques et plein d’autres lieux à découvrir sur le site officiel, etc. Je vais essayer de faire un texte avec ces mots… Et vous, participerez-vous individuellement ou collectivement (de nombreuses bibliothèques, écoles, bistrots proposent des ateliers d’écriture)? Capucine O a déjà fait une proposition en image et en texte!

Voici les mots à caser cette année:

ambiancer, à tire-larigot, s’enlivrer, charivari, faribole, hurluberlu, ouf, timbré, tohu-bohu, zig-zag

Vous pouvez revoir les versions que j’ai proposées en 2008, en 2009, en 2010, en 2011, en 2012 et en 2013.

10 réflexions au sujet de « Les 10 mots de la semaine de la langue française 2014 »

  1. Maryse

    Bonne idée je vais m’amuser à ce petit jeu même si ambiancer et s’enlivrer ( et non enivrer….c’est ce que j’avais lu au 1er abord! Sans penser à mal car on peut s’enivrer de lectures) semblent mystérieux.

    Répondre
  2. pamina

    J’adore la langue française, et cela me donne envie d’y participer, je vais réfléchir et j’ai hâte de lire ce que tu vas nous proposer bises et bonne journée

    Répondre
  3. Grégory

    Pour trouver le sens, il faut aller sur le site http://www.dismoidixmots.culture.fr/ ( !)

    => Trouve-t-on le mot s’enlivrer dans le dictionnaire ? Non, en tout cas pas encore. Est-ce qu’on l’emploie couramment ? Pas encore non plus. Mais c’est un bel exemple de néologisme ! Il a été inventé récemment par un élève de CM2 qui était en visite au Camion des mots : il s’agit d’un vrai camion, un poids lourd de la lecture, qui sillonne la France en proposant jeux et animations et en aiguisant l’appétit des élèves pour la langue française.

    S’enlivrer, c’est en tout cas un beau mot-valise, qui invite à s’enivrer de lecture. Et l’ivresse souvent est désirable. « Être saoul », c’est toujours négatif et lourd ; « être ivre » en revanche, c’est souvent beaucoup plus léger : on peut être ivre de tant de choses, de liberté, de joie, d’action…

    L’ivresse en fait correspond bien à la lecture qui est une addiction douce et légère : sait-on encore très bien qui on est quand on est plongé dans un roman ? On est d’Artagnan, on est Emma Bovary, on va aider Harry Potter ou combattre Fantômas… On a la tête qui bourdonne de dialogues cinglants ou de cliquetis d’épées et on frissonne quand nous frôlent les baisers de l’amour ou de la trahison. Tout cela est immobile : quand on ne se rend même plus compte qu’on lit, c’est là qu’on est vraiment enlivré !

    => Ambiancer [ɑ̃bjɑ̃se], verbe transitif (1976 ; de ambiance, français d’Afrique noire)
    Créer une ambiance joyeuse et festive dans (un groupe, un lieu). Ambiancer une soirée. Ambiancer une salle. → « Le DJ, Patrick-Romuald, un Antillais d’une trentaine d’années avec un accent tombé directement du cocotier, a l’art et la manière d’ambiancer la piste (…) » Faïza Guène, Du rêve pour les oufs, p. 106

    Répondre
  4. flo

    J’aime beaucoup ces mots, j’ai hâte de voir ce que tu en feras …

    Merci à Grégory pour ses éclairages …

    Gros bisous et douce nuit Véro.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *