Home sweet home, 1, l’assemblage

Patchwork Home sweet Home, étape 1, l'assemblageComme annoncé vendredi, j’ai ressorti un kit acheté il y a fort longtemps, à Moncoutant en 2010, un coussin de porte « Home sweet home » des Boutis de Lucie. J’ai commencé, logiquement, en assemblant (à la main) les différents carrés du patchwork. J’ai respecté le modèle, pourtant, les dimensions données pour le grand « presque carré » (20 sur 21 cm) ne semblent pas correctes, ou alors les patrons des petits carrés sont un tout petit peu trop grands, mais ce n’est pas grave… Pour les petits carrés, j’ai choisi l’ordre des tissus de la photographie du kit et pas de la feuille de mode d’emploi.

Graphique de la crue du Clain, 15 février 2014Côté , où se trouve mon jardin (lien en juin 2012), cette fois, le niveau monte et atteint le niveau des crues annuelles habituelles, à 2m75 ce matin à 7h, mais la ville de Poitiers semble pessimiste (et prévoyante), les passerelles pour la circulation dans les rues les plus basses ont été montées hier. Voici le graphique sur les 3 derniers jours proposé par info crue. Le débit continue à monter, à un peu plus de 120m3/s (90 il y a trois jours, 60 la semaine dernière). Le trait bleu est le niveau maximum de la dernière crue de référence, une annuelle normale du 29 décembre 2012 (2m77, il était monté à 2m84 le 13 avril 2012, on est encore loin des 3,31m de décembre 2011 -une petite décennale- ou de la crue centenale de 1982, avec 5,60m le 21 décembre), la limite de débordement officielle est autour de 2m30 (le trait vert), avec le quai dans mon jardin, il déborde plutôt à 2m40 (le trait rouge). S’il ne pleut pas trop dans la journée (euh, pas gagné!), j’essayerai de passer voir.

14 réflexions au sujet de « Home sweet home, 1, l’assemblage »

  1. Grégory

    Aucun souvenir de la pose de ces passerelles l’an passé, où l’eau était pourtant montée un peu plus comme tu le rappelles… bref je suis descendu presto presto hier au réveil suite à la lecture de la presse, où, par chance, j’ai découvert in extremis l’annonce de l’enlèvement imminent des véhicules (alors que le niveau ne dépassait pas encore 2 m 40).
    Pour autant que je sache, la rue du Bas-des-Sables est inondée à 3 m.
    Pluie seulement au retour de Parthenay, où les principales œuvres – dont la statue – ne sont pas encore arrivées ! (on doit semble-t-il lui forger un pied) : pas de regret, donc : autant éviter la cohue.
    Bise et à très vite

    Répondre
    1. Véronique Dujardin Auteur de l’article

      Pas l’année dernière, mais il y a deux ans (décembre 2011), oui… Comme il continue à pleuvoir, ça va continuer à monter dans les deux jours qui viennent, 2,79 ce matin, ça ne monte plus pour l’instant. J’ai eu la flemme de descendre après le marché, j’irai voir s’il y a une éclaircie après la sieste…

      Répondre
  2. Emmanuelle

    Tu vas pouvoir te lancer dans la culture du cresson ! Concernant les dimensions, j’ai déjà repéré des petites erreurs dans les explications des ouvrages de cet auteur… Bisous et bonne journée !

    Répondre
  3. VINVELLA

    Bonjour Véronique, ce matin ils ont bloqué les voitures à Rennes, et le train !!!
    Pour ton petit jardin je me souviens l’année dernière , ton petit jardin était déjà inondé …
    Je ne suis pas une grande connaisseuse du patch, mais tu va y arriver j’ai confiance en toi!!!
    Bon W.E. bisous

    Répondre
  4. NiniDS

    Des copinautes ont déjà eu quelques surprises avec les kits… Je te fais confiance pour retomber sur tes pieds…
    ici, pluie jusque vers 17 h, ouf la Sèvre est en contrebas, mais tout de même… le sol est saturé d’eau…
    Bon courage, j’espère que ton jardin ne sera pas trop malmené…
    Bises

    Répondre
  5. flo

    Mon frère à Quimper en a plus que marre !!! Il bosse à Quimperlé …

    c’est joli le début de ton assemblange, j’aime beaucoup les teintes toutes douces …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *