Un toit pour les abeilles

Une abeille, cliché de Jean-Claude MEMBRE, un toit pour les abeilles J’avais entendu parler de Un toit pour les abeilles, à Fouras. J’ai franchi le pas… pas bien grand, 6 euros par mois, il y a quelques jours. Le projet est géré par la SARL Ecolutis. J’aime bien le concept, un peu comme dans les Amap. Il s’agit de parrainer une ruche, enfin, 1/10e de ruche ou 4000 abeilles pour les particuliers, 1 ruche ou 40000 abeilles pour les entreprises. Les ruches sont installées dans le marais poitevin et confiées à un apiculteur. En échange, les particuliers reçoivent 6 pots de miel de 250 g par an (100 pots par ruche pour les entreprises). Première livraison prévue en juin, avec du miel provenant d’une autre ruche, la colonie que je parraine ne sera mise en place qu’après l’hiver… et n’aura donc pas encore produit de miel. (cliché: (c) Jean-Claude MEMBRE, un toit pour les abeilles).

Je ne vais pas en parler à la banquière, LOL, elle comprendra encore moins que la participation à du micro-crédit sans intérêt chez Kiva ! En ce moment, j’aide Angeline Claveria aux Philippines pour sa ferme. Quand le prêt sera remboursé sur le compte de Kiva, je peux soit récupérer les sommes, soit les prêter à nouveau à un autre projet.

PS voir les seuls pots de miel reçus (un envoi au lieu de deux promis) et pourquoi j’ai arrêté ce projet.

11 réflexions au sujet de « Un toit pour les abeilles »

  1. Françoise Virgili

    Je trouve que c’est une idée très intéressante, et cela prouve que l’on peut rendre service sans être bien « riche » Je vais m’y intéresser (mais j’ai déjà dans mon entourage deux « fournisseurs » de miel donc ce n’est pas par intérêt pour le miel) Le micro-crédit aussi est très intéressant, moi je le « pratique » chez Babyloan et je vais bientôt pouvoir choisir un nouveau partenaire car le premier prêt vient d’être remboursé.
    Bonne année à tou(te)s, que 2010 soit celle de la générosité, régionale, nationale et …. universelle.

    Répondre
    1. Véronique D

      Merci pour votre passage!
      Moi non plus, ce n’est pas pour le miel, même si ça sera l’occasion de faire quelques cadeaux… J’ai aussi un fournnisseur sur le marché, je ne veux pas lui faire faux bond, il a aussi besoin d’avoir des clients! Babyloan, j’avais hésité, et finalement choisi Kiva… Aucun problème, c’est le 4e prêt que je fais…

      Répondre
  2. Françoise Virgili

    Une autre « piste » pour aider sans que cela coûte : faire ses recherches sur internet par l’intermédiaire de veosearch.com
    On s’inscrit et on choisit les associations que l’on veut aider, puis à chaque fois que l’on fait ses recherches par le site cette association profite de quelques centimes. Mais les centimes ….. feront les euros si nous sommes nombreux.
    A bientôt.

    Répondre
  3. Bidouillette/Tibilisfil

    Je n’ai pas encore fait l’article sur la première sortie, au début d’OVS, le sentier des abeilles! Je vais m’atteler à la chose et surtout à faire un abri pour les abeilles!
    >Tu as mille fois raison et surtout pour la diversité des abeilles, les apiculteurs sont  mis en cause dans les soucis rencontrés! Ils ne veulent que de la bonne productive et la biodiversité est oubliée!

    Bravo Véronique!!!!

    Répondre
  4. Bri59

    Super idée. Je viens d’y adhérer.
    J’ai transmis l’adresse à mon beau-frère (écolo) et à ma petite soeur dont l’ex-mari est apiculteur.
    Nous sommes de grands consommateurs de miel.

    Bizzzzz                           Brigitte

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *