Mettez vos chaussures et sortez votre APN, et lumière!

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 1, rue Saint-Hilaire Après un truc rond et un lieu de culte, Monique / Bidouillette / Tibilisfil nous a proposé de mettre nos chaussures et de sortir avec notre APN pour photographier au moins quatre lampadaires… Vous n’allez pas être déçu(e)s de la variété en centre-ville de Poitiers. J’ai donc emporté mon APN hier matin en allant au marché, et vous mets des photographies plus petites que d’habitude, ils ne valent pas mieux. Cet article remplacera cette semaine mon article sur Poitiers, je suis en train de préparer une nouvelle série et j’ai quelques vérifications à faire…

Première pause à quelques mètres de chez moi, sortie rue Saint-Hilaire… Ces machins rectangles moches sont maintenant les plus fréquents en ville, basse consommation, ils éclairent à peu près…

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 2, rue Aliénor d'Aquitaine Rue Aliénor d’Aquitaine (vous pouvez admirer aussi au passage, comme sur la précédente photo, les branchements électriques, en vous rappelant que nous sommes dans un périmètre de monument historique et dans la future extension du secteur sauvegardé…), voici le modèle un peu plus ancien, cette fois équipé d’ampoules basse consommation qui n’éclairent absolument pas la nuit, impossible de voir les nombreux trous et déjections canines sur la chaussée la nuit…

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 3, square de la République Au square de la République, le monument aux morts de 1870-1871 et les arbres rescapés de l’opération massacre en ville (j’ai prévu une autre vue pour la prochaine VDB de Petite fée Nougat)… et une version sur pied du lampadaire rectangle…

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 4, place d'armes Place d’armes, voici les nouveaux lampadaires, les machins ronds (tiens, j’aurais pu aussi les montrer l’autre jour), ils éclairent vers le bas pour éviter la pollution lumineuse nocturne… en fait, ils éclairent à peine un mètre tout autour, la traversée de la place se fera par les bords ou dans le noir, actuellement, même avec un gros spot supplémentaire dans l’angle de l’hôtel de ville, c’est DANGEREUX de traverser… parce qu’on ne voit pas les bosses et les trous, le « tapis » en géotextile gondole, et au bout de la place, on arrive dans le gravier…

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 5, rue des grandes écoles On sort maintenant du rayon de 500m de chez moi, mais on continue quand même avec un lampadaire de la rue des Grandes-Ecoles… version contre le mur…

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 6, rue des grandes écoles … et version sur pied. Ampoule déglinguée, les glandeurs qui picolent au pied à longueur de journée (alors que la consommation d’alcool est interdite en ville sur la voie publique) ne sont pas encore arrivé…

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 7, rue de la cathédrale Maintenant, nous voici rue de la Cathédrale, il y a les mêmes Grand’Rue… du faux vieux, il y a encore plus moche ailleurs, celui-ci semble avoir été nettoyé assez récemment (avec le changement de l’ampoule?).

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 8, depuis la grande passerelle de la gare Au retour, je suis rentrée par la gare, pour vous montrer d’autres variétés… Je descend donc pour rejoindre la gare par la Grande passerelle. Lampadaires blancs au bord de la chaussée, sortes de sucettes éclairantes sur les bords pour les piétons et gros spots au milieu du parking minute… pardon, il paraît que c’est un rond-point, mais il est toujours encombré de voitures stationnées…

Poitiers, 5 février 2011, lampadaire 9, à la gare Du bas, on voit mieux ces trois variantes…

Itinéraire des lampadaires sur le plan de Poitiers coeur d'agglomération Et voici la localisation de mon itinéraire sur le plan de Poitiers Cœur d’agglomération… à télécharger sur le site si vous venez en ville, les GPS et les plans vendus dans le commerce ne sont toujours pas mis à jour! La différence entre le point de départ et celui d’arrivée vient du fait qu’il y a deux sorties à mon immeuble… une sur le plateau en haut et une sur le boulevard en bas.

22 réflexions au sujet de « Mettez vos chaussures et sortez votre APN, et lumière! »

  1. Bidouillette/Tibilisfil

    Comme toujours, il y en a de moches, et de superbes!!!!  Dommage qu’il n’y ait pas plus de cohésion! Heureusment que ce type de défi ne se fait pas un jour de gel, au moins tu risquais moins de tomber! Merci de me suivre, là c’est moi qui étais dans tes pas!!!!

    Répondre
  2. Emmanuelle

    Et dire qu’il y a des gens qui sont payés trèèèèèès cher pour concevoir des lampadaires urbains… Militons pour le retour de l’allumeur de réverbères, c’est tellement plus poétique !! Bisous et bon dimanche, je vais profiter de la douceur pour continuer mon grand nettoayge de jardin !!

    Répondre
  3. JOe

    Bon ben je vois que toi aussi, tu as réussi ton défi! Comme tu le dis, nous avons le même éclairage citadin. Je ne suis pas encore allé dans le vieux Nîmes pour voir lesquel ils ont mis mais j’essairai d’y faire attention la prochaine fois. à savoir ce que nous réserve notre amie Bidouillette pour la semaine prochaine!!!!! Bizzzzzzzzzzzz et passe une très bonne soirée.

    Répondre
  4. Frani

    Bonjour

    J’étais dans le même esprit que toi pour mes premières photos je trouvais ces lampadaires ‘moches » il n’y à que pour le centre ville qu’un petit effort est fait! Bises.Frani

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *