Les expressifs gâchés…

Affiche des expressifs 2009 Je vous avais préparé un petit article sur les expressifs samedi matin… je l’ai revu le soir. Quant aux cadeaux déjà reçus pour mon anniversaire, je les ouvrirai ce midi, je suis invitée à déjeuner, et j’ai gardé les enveloppes rebondies bien closes (je vous le prouverai).

Voici le contexte… Comme chaque année, cette semaine, c’était le festival des expressifs, organisé par Poitiers Jeunes. Trois lieux principaux de spectacles, autour de Notre-Dame-la-Grande, place de l’hôtel de ville et le square Magenta… à destinations des jeunes, des ados, des familles et de tout le monde. Des spectacles de rue, de la musique, du théâtre, du cirque. le maire avait, comme l’année dernière, interdit la vente d’alcool sur la voie publique (mais Monoprix et autres ont continué à abreuver les jeunes)… Vendredi soir, vers 23h, après la réunion publique sur l’aménagement futur du centre-ville, il y avait des groupes de jeunes bien saouls…

Sur la place Lepetit, devant le palais de justice, limite provoc par moment, dès le samedi matin, la journée de la sécurité intérieure, des pompiers, des gendarmes et des policiers présentent leurs métiers…

Et c’est le week-end choisi par l’administration pénitencière pour déplacer les détenus de la prison de la Pierre Levée (près du dolmen et de l’hypogée des dunes), pas loin du centre-ville, sur la prison de Vivonne… à une grosse vingtaine de kilomètres.

Quand des groupes d’extrême gauche opposés à ce déménagement se sont mêlés, masqués, aux nombreux festivaliers, après avoir affronté les rares forces de l’ordre qui encadraient leur manifestation au pont neuf (il y a rarement plus de 3/4 flics en mobylette ici pour les petites manifs, et il y avait la police dans les rues beaucoup plus loin pour la fête de la sécurité publique et pour éviter l’alcoolisme sur la voie publique par les milliers de jeunes festivaliers), et bien, impossible de séparer, même de distinguer, les manifestants des festivaliers, ça a cogné dur… J’ai vu quelques personnes masquées à 16h, en faisant quelques courses, et suis vite rentrée chez moi, je pensais alors surtout à des débordements dus à l’excès d’alcool… Si je repasse par le centre-ville ce soir en rentrant du déjeuner d’anniversaire, j’essayerai de prendre quelques photos… Je ne sais pas si l’après-midi familial du festival, où nous devions aller, sera maintenu. La soirée d’hier a été annulée.

Bon, je vous montre quand même les photographies que j’avais initialement prévues…

Mélange entre le marché et les installations des expressifs près de Notre-Dame-la-Grande Samedi matin, joyeux mélange entre les grosses boules d’osier dans les arbres, les installations du festival des expressifs juste devant la façade de Notre-Dame-la-Grande.

Le chapiteau des expressifs devant l'hôtel de ville Devant l’hôtel de ville, le grand chapiteau a pris place… C’est pour ce genre de manifestations que le réaménagement du centre-ville prévoit de laisser un grand espace minéral au milieu de la place…

Les toilettes sèches des expressifs, devant l'hôtel de ville … ainsi que la station de toilettes sèches, avec même une pour les handicapés. Le festival est cette année encore placé sous le signe de l’éco-responsabilité, avec gobelet recyclables, véhicules partagés d’Otolis, vaisselle compostable, maîtrise de la consommation d’énergie des sonos, etc.

9 réflexions au sujet de « Les expressifs gâchés… »

  1. vero bis

    quel dommage, j ai entendu cela à la radio et j ai pense à toi aussitot en en parlant avec gwenaelle.
    dis donc, autre point commun, j ai aussi fete mon anniversaire ce weekend! rigolo, 
    bon anniversaire vero!  

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *