Jardins perdus de Bernard Manciet

Couverture de jardins perdus de Bernanrd Manciet pioche-en-bib.jpgIl y a quelques mois, Véro bis me recommandait la lecture de ce livre de Bernard Manciet. Je l’avais dans le petit carnet offert par Emmanuelle, et l’ai trouvé à la médiathèque.

Le livre : Jardins perdus, de Bernard Manciet, traduit de l’occitan par Guy Latry, éditions de l’Escampette, 94 pages, 2005, ISBN 978-2-9143-8766-8.

L’histoire : une suite de petits tableaux mettant en scène la vie quotidienne dans la campagne landaise de la première Guerre mondiale à la fin de la seconde, en gros. Les parents, l’enterrement, les amis, le marché, le prêtre, le bistrot, le tenancier et ses clients… La vie ordinaire…

Mon avis : j’ai beaucoup aimé ces textes courts (2 à 3 pages), en prose mais très poétiques, qui me donnent envie de découvrir plus en détail l’œuvre de cet auteur décédé en 2005 à un peu plus de 80 ans. J’ai souri page 51, à propos d’une République du monument aux morts, en poudre de marbre, achetée sur catalogue…

J’ai aussi lu la suite.

5 réflexions au sujet de « Jardins perdus de Bernard Manciet »

  1. BENOIT

    Bonsoir

    Je profite pour souhaiter une bonne St Véronique pour demain

    Bientot il va falloir reprendre le chemin du jardin
    la taille des framboisiers et préparer pour les radis, et la slade.
    Encore bonne fete
    Gros bisous de Marie José et Jean Marie.

    Répondre
  2. veronique

    ca me rappelle le plaisir de  cette lecture tres agreable sous forme de tableaux comme tu dis avec quelques uns assez epiques de l’epoque,
    un regal,
    je le prete à qui veut  le decouvrir, assez leger pour voyager postalement.
    bon jeudi aux vero du net!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *