De la gelée d’épluchures et trognons de pommes…

Trognons et épluchures de pommes, 1, dans la cocotte

La saison des pommes est revenue… J’ai commencé à congeler épluchures et trognons, pour refaire cette gelée qui m’avait bien plu!

Article du 30 novembre 2011

Vous vous souvenez de ma gelée et de ma pâte de coings?Dans cette recette, la gelée est faite avec l’eau de cuisson qui a contenu le nouet d’épluchures et trognons… Je m’étais dit que ça serait possible de faire la même chose avec des trognons et épluchures de pommes, à ne pas plus jeter que les fanes de carottes ou celles de radis… si et seulement si vous êtes certains qu’ils n’ont pas eu de traitement chimique!

Bon, revenons à la gelée de trognons et épluchures de pommes, il y a plusieurs recettes en ligne, chez Cuisine Campagne, Fabienne Yerno, qui cuisine plein d’épluchures, ou encore chez Jasmine

Donc, vous pouvez congeler au fur et à mesure vos trognons et épluchures (lavés avant, bien sûr), jusqu’à avoir 1,5 à 2kg.

Ensuite, mettre de l’eau à ras (plutôt moins je pense, ma gelée n’a pas très bien pris, sans doute trop de liquide) et un jus de citron, cuire 3/4 d’heure. J’ai laissé refroidir le tout dans la cocotte, et même plus que refroidir, en gros, du midi à la fin d’après midi.

Trognons et épluchures de pommes, 2, gelée en pot Là, j’ai mis le jus à passer pour la nuit (les fruits et le jus dans une passoire recouverte d’un tulle). Le lendemain matin, j’ai ajouté 1kg de sucre cristal pour 1,3 kg de jus recueilli. J’ai cuit un quart d’heure,la perle semblait se former sur l’assiette froide, mais au final, la gelée est un peu liquide, je l’utiliserai pour la pâtisserie ou les yaourts maison… et je re-essayerai en mettant moins d’eau! Cela m’a donné trois pots et presque un quatrième… Oups, la table n’est pas propre! J’avais commencé à préparer le déjeuner quand j’ai pris la photo…

17 réflexions au sujet de « De la gelée d’épluchures et trognons de pommes… »

  1. terlicoton

    Merci pour les idées c’est vrai qu’on peut utiliser bien des choses qu’on avait tendance à jeter et par ls temps qui courent il est question de regarder

    Merci aussi pour le lien

    Gros bisous am Véronique

    béa

    Répondre
  2. dalinele

    la table pas propre… ça me rassure! on ne voit que des photos toujours « nickel » sur nos blogs, à croire qu’on vit dans des musées, ou qu’il y a quelqu’un chargé de tout nettoyer vite derrière nous…  je viens de faire l’effort de tout lire, car je t’avoue qu’une gelée de trognons, ça ne m’invitait pas à la gourmandise! mais en te lisant, je me dis que…. sauf que j’achète les pommes et ne suis pas sûre du tout de leur traitement!

    Répondre
    1. Véronique D

      C’est une gelée assez douce… La prochaine fois, je mettrai un peu moins d’aeau, et une gousse de vanille ou de la canelle. Il vaut mieux être sûr de l’absence de traitement, je pense…

      Répondre
  3. Marmotte rousse

    çà au moins c’est du recyclage! Je n’aurais jamais pensé à récupérer les épluchures… mais s’il faut que je congèle celles de nos fruits, mon congel va déborder et je ne saurai plus où mettre les pots de confiture.
    Mais en lisant cela, je me dis encore qu’il y aurait quelque chose à creuser quand on sait que tant de personnes doivent se nourrir au resto du cœur!!!

    Répondre
  4. claudiane

    bonjour ma grande, et pourquoi pas après tout ici ils mélangent coing et pomme pour faire des gelées , pas besoin de congeler les épluchures , hihih mais à l’avenir j’y penserait , je sais déjà que l’on peut faire des chips d’épluchures de pommes de terre , mais il faut être certain que ce soit bio, et bio de nos jours ??? gros bisous ma belle , dianou

    Répondre
  5. NiniDS

    J’ai testé la recette de Cuisine campagne, impeccable, je reste sur celle-ci…
    Merci pour ce rappel, dans la pomme, comme dans le cochon, tout est bon, hi hi…
    Bises et belle journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *