Rencontre de dentellières à Echillais

La rencontre de dentellières d'Échillais Samedi, je suis donc allée à la rencontre de dentellières d’Échillais près de Rochefort en Charente-Maritime. Cette matinée fut l’occasion de rencontrer Brigitte, qui organisait cette rencontre et m’avait passé l’information. Elle a mis en ligne hier des photos avec tous les participants.

J’y suis allée tôt, départ de Poitiers un peu après 8h, le temps de récupérer la voiture de location, arrivée peu après l’ouverture, puisque j’allais à Moncoutant l’après-midi.

Autour de la salle et sur la scène, des boutiques et des associations, au centre des dentellières avec tout leur matériel, tout à leur travail. Plus tard dans la matinée, avant mon départ, elles étaient plus nombreuses que sur la photo, et il y avait aussi un dentellier… Ça fera plaisir à Bidouillette / Tibilifils, qui nous présentait l’autre jour un célèbre dentellier brésilien, Renda de Bilro, qui fait des créations super sympathiques.

Mes achats à &Eacut;chillais À Michelle Andreu, qui n’a pas de site, j’ai acheté un livre sur la frivolité (Bernadette Baldelli, Frivolité, accessoires de mode, éditions Le temps apprivoisé, 2007, ISBN 978-2-299-00009-1) deux bobines de fils Goldschild assortis, en jaune orangé et orange, assez fin, idéal pour la dentelle et la frivolité… Elle a aussi écrit plusieurs livres sur la dentelle, aux éditions du Fournel, dont La dentelle aux fuseaux pas à pas. Initiation et ouvrages, Dentelles en Queyras, Variations dentellières, etc. Mais ce sera pour quand je maîtriserai la technique ! J’ai aussi réservé un aimant dans une coupelle en bois sur un pique en métal pour rassembler les épingles au bord de mon futur carreau… Promis, je m’attaque bientôt à sa fabrication. Elle vient de déménager à Palluaud en Charente près d’Aubeterre-sur-Dronne, si vous ne connaissez pas ce village qui a le label des Plus beaux villages de France, il faut vraiment y aller, entre Angoulême et Périgueux… Son église monolithe est unique (enfin, pas tout à fait, il y en a une autre en Charente, à Garat, sur une propriété privée, et la très célèbre de Saint-Émilion, en Gironde), mais je digresse, je digresse…

À Rolande De Liever, venue de Belgique (Hemptinne-Fernelmont pour les copines belges), les deux livres sur la dentelle (Lysiane Brulet, La dentelle aux fuseaux, maîtriser la technique parl’apprentissage de la dentelle torchon, éditions Le temps apprivoisé, 2007, ISBN 978-2-283-58205-3 et Ulrike Löhr, Schmetterlinge, 10 Klöppelbriefe mit ausführlicher Bescreibung, 8e édition à compte d’auteur, 2004) et cinquante fuseaux de type fuseaux du Puy, en charme (j’aime bien ce bois clair… j’ai hésité avec le hêtre, mais il y a plein d’autres essences disponibles). Si vous voulez avoir une idée, sa boutique en ligne est extra mais sans prix (à demander par messagerie), elle a aussi des navettes et des aiguilles pour frivolité à l’aiguille…

Chez MG création, à Saint-Vrain dans l’Essonne et dont les patrons sont très chaleureux aussi, des fils. Cinq bobines de 1000 m pour la frivolité fine ou la dentelle, et une petite bobine de fil doré pour la frivolité, pour suivre les modèles du livre acheté juste avant… Et ils organisent aussi des stages, avis aux amateurs… Le catalogue en ligne est ici mais je trouve pas très pratique… je n’ai pas réussi à y trouver les jolis fils qu’ils m’ont présentés hier.

Aller, demain, je vous montre mes achats de Moncoutant !

8 réflexions au sujet de « Rencontre de dentellières à Echillais »

  1. Bidoullette

    Ahhh mais je me disais aussi que c’était la même réunion! Thérèse DEliever, la maman de celle que tu as vue, venait au cours, avec moi! Une superbe journée, je susi heureuse pour toi!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *