Le fiancé de la lune de Eric Genetet

Couverture du Fiancé de la lune, de Eric Genetet Comme je vous l’ai dit lundi dernier, j’ai reçu pendant mon absence un autre livre de Chez les filles.com (j’avais déjà reçu il y a quelques semaines La fausse veuve, de Florence Ben Sadoun).

Le livre : Le fiancé de la lune de Éric Genetet, aux éditions Héloïse d’Ormesson, ISBN 978-2-35087-8. Je l’ai lu rapidement (moins d’une heure au jardin cet après-midi), il ne fait qu’une centaine de pages en gros caractères… Enfin, 124 pages, mais il commence page 11 et il y a beaucoup d’espaces blancs entre les chapitres courts.

L’histoire commence par un court chapitre en 2027, sur la lune. Un simple prétexte pour introduire l’histoire du père de ce premier narrateur, Arno Reyes, un quadragénaire qui place son récit en 2004 (et les trois années qui suivent). Le texte reprend alors à la première personne, et met en scène un singe, un de ces voltigeurs qui vole de pays en pays pour faire des travaux d’altitude, sur les gratte-ciel par exemple. Il passe son temps entre deux hôtels, deux avions, deux filles, rarement à Meudon, dans la maison de ses parents, enfin, son père est mort d’un accident le jour de ses quarante ans. Un jour, il tombe amoureux de Giannina, jeune chanteuse de jazz. C’est le coup de foudre… La suite, vous pouvez probablement l’imaginer.

Mon avis : après ma dernière lecture (La montagne de l’âme, de Gao Xingjian, le choc est rude. Quel contraste entre le lent récit en Chine profonde et les phrases courtes, dans un style horriblement pauvre, de Éric Genetet. Les échanges de SMS sont d’une banalité affligeante, en plus avec de vrais textes, pas en langage texto (ça m’aurait aussi agacé, mais aurait été plus juste). L’histoire est elle aussi sans surprise… Bon, ce livre n’est sûrement pas pour une croisière, à la rigueur pour un petit parcours en RER, en train de banlieue ou en TER. Vous pouvez interrompre la lecture n’importe où, perdre la page, vous ne raterez rien à l’histoire.

Je n’ai pas eu le temps d’aller voir sur les autres blogs de lecteurs qui sont susceptibles d’avoir reçu ce livre ce qu’ils en pensent, j’essayerai de le faire dans une semaine.

Logo de Chez les filles Le site Chez les filles.com (merci à eux et notamment à Suzanne) m’ont déjà envoyé ces autres livres, que j’ai parfois aimés, parfois pas du tout. Retrouvez-les sur la page des livres reçus pour critique.

2 réflexions au sujet de « Le fiancé de la lune de Eric Genetet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *