Avec les dernières asperges… une quiche au bleu

quiQuiche aux asperges et au bleuche_asperges_bleuSamedi dernier, ma marchande d’asperges a prévenu qu’elle venait pour la dernière fois… Je lui en ai pris 500g de fines pour préparer une variante de celle que je vous ai déjà présentée il y a trois ans (revoir la quiche aux asperges), en utilisant un reste de fourme d’Ambert…

Il faut donc:

– une pâte brisée ou une pâte feuilletée (maison c’est mieux, du commerce, ça marche aussi)

– 500 g d’asperges (pesées avant cuisson et raccourcissement…)

– 100g de fromage râpé ou coupé en fines lamelles (ici un mélange fourme d’Ambert / emmenthal)

– 3 oeufs

– 20cl de lait entier ou de crème liquide

– poivre (sel inutile avec le fromage), muscade

La recette:

– Bien laver, éplucher et cuire les asperges à la vapeur (10 à 12 minutes selon la grosseur), les raccourcir après cuisson, garder une grosse moitié à deux tiers côté pointe (les épluchures bien lavées et la partie queue sont allées dans une soupe aux épluchures d’asperge, comme les fois précédentes, j’ai mis les épluchures avec des pommes de terre dans le bac du dessous, économie de cuisson)

– Étaler la pâte, la foncer dans un moule à tarte (le papier cuisson facilite le démoulage)

– Disposer les asperges (cette fois, je l’ai fait proprement, en rayons autour du centre…), parsemer de fines lanières de fromage entre et au-dessus des asperges

– Préparer l’appareil à quiche (bien battre les œufs à la fourchette jusqu’à les faire mousser, ajouter le lait ou la crème, battre à nouveau, assaisonner avec le poivre et la muscade) et le verser sur la pâte

– Cuire 25 à 30 minutes (selon votre four, vous devez avoir l’habitude) thermostat 7/8… A déguster avec une salade!

9 réflexions sur « Avec les dernières asperges… une quiche au bleu »

  1. clob

    Bonjour Veronique ,

    un melange que j’aime mais que je fais plus ou peu car ma petite famille n’apprécie pas le bleu dans l’assiette !
    je me regale visuellement avec toi . merci

    Pour répondre à tes interrogations , je ne pratique la fimo qu’en stage . Cela me permet d’avoir un projet fini
    et de ne pas avoir a investir en place et financièrement dans le materiel . Et de pratiquer en toute convivialité … ce qui pour moi est la base de toutes activités manuelles ou sportives !
    ton nouveau « blogchez toi » est sympa !
    bonne semaine
    clo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *