Killer Joe de William Friedkin

Affiche du film Killer Joe de William Friedkin J’avais prévu de commencer le festival Télérama 2013 par Holy Motors de Leos Carax , mais la copie n’était pas arrivée au cinéma et ils ont projeté à la place Killer Joe de William Friedkin. Du coup, je ne verrai pas le Holy Motors de Leos Carax , trois autres projections prévues, dont deux en milieu de journée et une un soir où j’avais d’autres obligations…

Le film : de nos jours dans un coin paumé du Texas aux États-Unis. Chris (Emile Hirsch), un dealer minable, doit trouver d’urgence 6.000 dollars pour rembourser de la drogue qui lui a été volée. Son fournisseur menace de le tuer s’il n’est pas remboursé très vite. Il réussit à convaincre son père, Ansel (Thomas Haden Church), d’engager avec lui un tueur à gages (flic dans le civil) pour liquider sa mère (ex-femme d’Ansel) et empocher l’assurance-vie dont la bénéficiaire devrait être Dottie (Juno Temple), sa petite sœur de 12 ans. Killer Joe (Matthew McConaughey) accepte de n’être payé que plus tard, quand l’assurance-vie aura été payée, mais demande en « caution » la petite sœur vierge…

Mon avis : un film assez violent (interdit aux moins de 12 ans), qui finit par virer au vaudeville macabre… Je ne vois pas trop ce qu’il fait dans la sélection du festival Télérama 2013. Son seul intérêt à mes yeux, une bonne révision d’anglais, notamment pour l’argot et les gros mots!

Le festival Télérama 2013 et ses films…
Ceux que j’ai vus avant le festival et dont je vous ai parlé (pas beaucoup cette année)

Ceux que j’ai vus pendant le festival

Ceux que je ne verrai pas

  • Moonrise Kingdom de Wes Anderson
  • Margin Call de J.C. Chandor
  • Holy Motors de Leos Carax
  • Tabou de Miguel Gomes
  • The Deep Blue Sea de Terence Davies
  • Les adieux à la reine de Benoît Jacquot
  • Elena de Andreï Zviaguintsev

5 réflexions au sujet de « Killer Joe de William Friedkin »

    1. Véronique D

      J’étais au ciné pour voir le Leos Carax, du coup, je suis restée (pour 3€)… une bonne révision d’anglais, à défaut d’un bon film. Moonrrise kingdom passe ce soir, mais je ne sais pas si j’aurais le courage de ressortir, vent glacial et pluie… Des amis ont bcp aimé aussi. Demain soir, à 20h, il y a Tabou, tu l’as vu? J’ai adoré le dessin animé japonais les enfants loups, me suis ennuyée à Oslo, 31 août, détendue pour Adieu Berthe. J’ai aussi vu Take shelter (bof),  Camille redouble (bien aimé) et De rouille et d’os (ça ne vaut pas le précédent Audiard). WE pourri, idéal pour le ciné!

      Répondre
  1. Emmanuelle

    Matthew McConaughey est sublime, rien que pour lui et la jeune fille, dont je ne sais pas le nom, le film mérite d’ête vu.
    Certes il est « oubliable » comme j’ai l’habitude de dire, ce n’est pas un film de Tarantino!, mais c’est justement du sordide sans être sordide.
    Du bon boulot, mais il est certain que le sujet ne va pas intéressé grand monde….

    Ca se passe au Texas, avec des gens « bas de plafonds », de la folie douce, et parfois cruelle. Le scénario est malin, j’aime bien…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *