Poitiers l’expo! Visite et propagande

Poitiers l'expo, sur la parvis du TAP Samedi dernier (14 mai 2011), j’ai passé la plus grande partie de ma journée dans le cadre de la nouvelle exposition Poitiers ! L’expo… Le matin, une visite en ville avec quatre cabinets d’architecture et une cinquantaine de personnes (après un accueil bien sympathique avec café, jus d’orange et viennoiseries), l’après-midi, un débat à la la maison de l’architecture, et en fin d’après-midi, l’inauguration de l’exposition dans les locaux du théâtre et auditorium de Poitiers (elle y sera jusqu’au 25 juin 2011)… Le matin donc, visite en ville, je reviendrai dans les prochaines semaines sur chacun des sites visités, même si je vous ai déjà parlé de ceux-ci dans le passé (suivre les liens…). Nous nous sommes arrêtés :
– à la crèche du marronnier rue Théophraste-Renaudot, commentée par son architecte Patrick Vettier (je n’ai pas trouvé de site internet),
– à la médiathèque présentée par les frères Baudouin (avec un discours assez critique et différent de celui tenu lors d’une conférence sur place il y a deux/trois ans),
– sur la place d’Armes ou place Leclerc, où Étienne Lénack, des ateliers Lion (chargé de l’opération Poitiers cœur d’agglomération, cœur de pagaille… – je maintiens la pagaille), s’est défendu comme un petit lion (oups, mauvais jeu de mot!) face à un public et des passants pas toujours contents (je crois sans problème que la pierre blanche de la place va se patiner… mais actuellement, même avec des lunettes de soleil, il est pour moi – et bien d’autres quand j’en parle – désagréable et gênant de traverser la place ultra-réfléchissante)
– au TAP/théâtre auditorium de Poitiers, dont l’architecte portugais João Luís Carrilho da Graça, très fier (à juste titre je trouve) de cet équipement…

Merci beaucoup à vous cinq, messieurs (la profession manquerait-elle de femmes?), pour cette passionnante visite!

La conférence était, à mon avis, à côté du sujet. Pour moi, un sujet comme Patrimoine et architecture contemporaine aurait dû aborder au moins la question de construire et détruire en secteur sauvegardé… Bon, nous avons quand même vu de beaux projets ici et là, replacés dans le contexte de leur conception…

Poitiers l'expo, vue sur la vallée L’exposition Poitiers ! L’expo se tient dans la salle du restaurant qui n’a jamais ouvert au théâtre et auditorium, dommage, la vue est très belle, regardez (bon, la grande passerelle va disparaître dans un an, j’ai un article programmé pour bientôt sur le sujet). Nous entrons là dans ce qui m’a paru (même si M. le Maire s’en est défendu dans son discours) dans une exposition de propagande sur les aménagements de l’agglomération, sur le plateau et autour, dans un passé et un futur récents… Des gadgets technologiques (maquette virtuelle en 3D sans lunette de la future nouvelle grande passerelle, promenade en centre-ville avec un système qui ressemble à du Google street moins facile dans la navigation), des choses invisibles (divers témoignages avec casque mais aussi des images sur de petits écrans justement affrontés à la grande baie vitrée sur la vallée de la Boivre), bon, pour ceux qui connaissent mal la ville, cela peut être un moyen de la découvrir (même si le traitement des quartiers périphériques aurait mérité mieux). Ah, si, pour ne pas être taxée de trop de partialité, je vous mets le lien vers la présentation de l’exposition sur le site de la ville.

.

8 réflexions au sujet de « Poitiers l’expo! Visite et propagande »

  1. Bidouillette/Tibilisfil

    Marrant comme parfois certaines choses sont accaparées par un sexe ou l’autre, parfois bien malgré eux. Quant au sujet, c’était peut -etre plus embetant… (sorry mon clavier ne veut plus me taper les ^^ comme je veux et les mets en double, pffft). Bisous!

    Répondre
    1. Véronique D

      Le débat avait été soigeusement préparé pour éviter qq sujets qui fâchent en ville (destructions de vestiges archéologiques, bâtiment moche à côté de Saint-Hilaire, etc.). Les projets présentés étaient intéressants, juste hors-sujet…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *