Poitiers, l’ancien musée dans l’hôtel de ville

Poitiers, l'ancien musée de l'hôtel de ville, 1, vue générale Avant la construction du musée Sainte-Croix (dont je vous ai montré de brèves vues ici et à propos de l’expédition Glen Baxter et inauguré en 1974), le musée des Beaux-Arts de Poitiers se trouvait dans le musée et hôtel de ville construit à partir de 1867 et inauguré en 1875. L’un de ses premiers conservateurs fut Pierre Amédée dit Amédée Brouillet. Les collections du musée et celles de la Société des antiquaires de l’Ouest ont fusionné en 1947, mais étaient toujours présentées dans les salles de l’hôtel de ville. Le musée Sainte-Croix proposera une exposition dans un mois (du 15 octobre 2010 au 16 janvier 2011) sur cet ancien musée, je vous montre aujourd’hui quelques cartes postales anciennes.

Poitiers, l'ancien musée de l'hôtel de ville, 2, vue générale Sur les deux premières, vous pouvez voir l’aspect bien serré de l’accrochage…

Poitiers, l'ancien musée de l'hôtel de ville, 3, Miverve vue de face Une œuvre est particulièrement mise en valeur, une statue de Minerve photographiée de face…

Poitiers, l'ancien musée de l'hôtel de ville, 4, Miverve vue de dos … et de dos.

Poitiers, l'ancien musée de l'hôtel de ville, 5, la Grand-Goule de profil Mais c’est bien sûr le dragon de la Grand’Goule, dont je vous ai déjà parlé et auquel le musée consacre une fiche dans la salle où elle est présentée aujourd’hui, qui est le plus représenté sur ces cartes postales. Ce dragon en bois polychrome fut réalisé en 1677 par Jean Gargot.

Poitiers, l'ancien musée de l'hôtel de ville, 6, la Grand-Goule de trois-quarts En voici une autre vue…

13 réflexions au sujet de « Poitiers, l’ancien musée dans l’hôtel de ville »

  1. Coccinelle

    Bon ben tu m’as devancé pour trois articles entre la mairie, le campanile et le printemps… ouin !!!

    Sans compter le « printemps », Dur pour moi, il va falloir que je trouve d’autrres thème pour mes articles…

    Répondre
    1. Véronique D

      Oh, vas-y, le Printeps est tellement visible depuis la coupe des arbres… Plus on en parlera, plus il y aura de chances qu’il y ait enfin des travaux, parce que les travaux dans deux ans après la mise en demeure de la ville, je suis sceptique! Le campanile, je ne l’ai pas encore vraiment traité, seulement les allégories devant… N’hésite pas à faire tes propres articles, LOL, et sur l’hôtel de ville, j’en ai d’autres en réserve (sur les oeuvres dans l’escalier, la salle des mariages, etc. à partir de vues anciennes).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *