Edvard Munch, l’oeil moderne, au centre Pompidou à Paris

Affiche de l'exposition Edvard Munch, l'oeil moderne, à Pompidou, 2011 Il y a un mois, je suis allée voir avec mon père, l’exposition Edvard Munch, l’œil moderne, qui se tient jusqu’au 9 janvier 2012 au centre Pompidou à Paris (suivre les liens pour les informations pratiques et le dossier de presse avec beaucoup d’images que je vous laisse découvrir). Elle ira ensuite à la Schirn Kunsthalle de Francfort du 9 février au 13 mai 2012, puis du 28 juin au 12 octobre 2012 à la Tate Modern, un lieu que je ne rate jamais quand je vais à Londres (la dernière fois, j’y ai vu les expositions Orozco et Miro et Weiwei, au passage, cet artiste est toujours persécuté en Chine… après avoir été accusé d’évasion fiscale, il est accusé de pornographie pour une photo nue très sage, plus d’informations sur le site du Monde ou en anglais sur ce site de soutien).

Cette exposition montre donc toute la modernité du peintre norvégien Edvard Munch (1863-1944), qui, heureusement pour nous, a survécu à la terrible épidémie de grippe espagnole de 1919… (je l’ai découvert dans l’exposition).

J’ai beaucoup aimé l’exposition, même s’il y avait trop de monde à mon goût.

La salle consacrée à ce qu’il voyait avec son œil malade (suite à une hémorragie, il a eu une vision déformée pendant plusieurs mois) est des plus surprenante…

PS: il y a aussi une exposition au musée des beaux-arts de Caen jusqu’au 22 janvier 2012. Plus d’informations ici.

2 réflexions au sujet de « Edvard Munch, l’oeil moderne, au centre Pompidou à Paris »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *