Audouin-Dubreuil et la croisière noire à Saint-Jean-d’Angély par Henri Bouchard

Saint-Jean-d'Angély, la croisière noire de Audouin-Dubreuil, 1, le monument

Né à Saint-Jean-d’Angély en 1887 (et mort en 1960), Louis Audouin-Dubreuil a participé à plusieurs missions Citroën, croisière jaune et croisière noire. C’est à cette dernière qu’est consacré ce monument commémoratif, ainsi qu’en témoignent les inscriptions : en haut,  » Raid Citroën / Mission / G.M. Haardt – Audouin-Dubreuil « , en bas,  » Partie de Toucourt une mission organisée par André Citroën / arrivée à Tombouctou ayant pour la première fois / en automobile franchi le désert du Sahara / 7 décembre 1922 – 7 janvier 1923 « .

Saint-Jean-d'Angély, la croisière noire de Audouin-Dubreuil, 2, la signature Bouchard Le bas-relief pour la signature « H. Bouchard Sr ». Il s’agit de Henri Bouchard (Dijon, 1875 – Paris, 1960), voir le site qui lui est consacré… Ses collections ont été transférées récemment de son atelier parisien au musée de la Piscine à Roubaix [PS: initialement prévue en 2012, l’ouverture de la collection est annoncée en 2014, voir dans mon article sur l’exposition Marc Chagall à la piscine à Roubaix; du même artiste, voir aussi le monument au Poilu libérateur de la Moselle à Metz].

Saint-Jean-d'Angély, la croisière noire de Audouin-Dubreuil, 3, le relief Le monument représente la première grande expédition menée par Louis Audouin-Dubreuil, alors adjoint de Georges-Marie Haard : la première traversée du Sahara en voiture, qui a précédé la croisière noire de 1924-1925 puis la croisière jaune en 1931-1932.

Saint-Jean-d'Angély, la croisière noire de Audouin-Dubreuil, 4, inscription et caravane de voitures Sur le bas du monument se trouve la caravane des cinq voitures / autochenilles.

Saint-Jean-d'Angély, la croisière noire de Audouin-Dubreuil, 5, le relief principal Au centre du relief, l’autochenille, avec ses passagers (dont un chien), casque colonial sur la tête, est accompagnée d’un nomade à dos de chameau (ou de dromadaire?).

Saint-Jean-d'Angély, la croisière noire de Audouin-Dubreuil, 6, le musée et l'autochenille Le musée des Cordeliers à Saint-Jean d’Angély a restauré il y a quelques années à grands frais une des auto-chenilles B2 qui a participé à ces expéditions… une ouverture dans le mur permet aux visiteurs de la voir depuis l’extérieur.

Pour aller plus loin, voir

L’autochenille Citroën. Le Croissant d’Argent, par Caroline Antier, dans Le Picton, n° 192, novembre-décembre 2008, p. 61-62.

Archive de l’INA sur le départ de la croisière noire…

Photographies d’octobre 2010.

6 réflexions au sujet de « Audouin-Dubreuil et la croisière noire à Saint-Jean-d’Angély par Henri Bouchard »

  1. michel valière

    Merci encore une fois Véronique de nous (m’) avoir fait connaître ce document INA de 1924. Bien sûr je connais bien tout ce qui a été fait lors de la rénovation du Musée de Saint-Jean d’Angély (ville de mon épouse et des siens). Peut-on télécharger facilement ces petits films conservés à l’INA ? T’es-tu intéressée au ravitaillement en essence de ladite croisière ? Très intéressant à dévoiler à tes lecteurs-visiteurs. Fallait pas compter sur les stations services à l’époque !

    Merci encore, j’en profite, meilleurx vœux à toi et au lectorat de ce bog magique/magnifique.

    Avec mes plus cordiales amitiés. michèle s’y sassocie.

    Répondre
  2. lmamazerty

    jamais entendu parlé de tout çà, Véronique l’éclectique….il faut que ej cherche sur la toile pour savoir ce que sont ces croisières…J’avais eu un coup de foudre éphémère pour st Jean d’angély il y a trente ans mais depuis je n’y suis jamais retournée….(comme quoi les coups de foudre,hein!!!!)

    bisous à toi.Bientôt en congé?

    Répondre
    1. Véronique D

      Je viens de remettre le film de l’INA sur le départ de la croisière noire en fin d’article, je ne sais pas pourquoi, il avait sauté… MCes trois missions ont eu des buts publicitaires pour Citroën et en même temps de propagande pour la colonisation…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *