Nuit des étoiles et nuit romane à Poitiers

Chevet de l'église Saint-Hilaire-le-Grand Longue et superbe soirée hier soir… Il s’agissait d’une nuit des étoiles et d’une nuit romane à Poitiers. La soirée a commencé à 20h30 à l’espace Mendès France, dans le planétarium… Je n’y avais pas mis les pieds depuis une courte sieste organisée lors de la session de l’école de l’ADN à laquelle j’avais assisté l’année dernière. Cette fois, utilisation classique du planétarium présentation des étoiles et du ciel visible en ce moment. À 21h30, départ en  » pédibus  » pour l’église Saint-Hilaire-le-Grand, pour la partie nuit romane. Voici ici son chevet…

Après une visite de l’église par une guide professionnelle, le concert était donné par l’ensemble Ars Nova et l’orchestre national à plectres… Qu’est-ce ? Un orchestre qui joue des instruments à plectres (famille des mandoles et mandolines, qui se jouent avec un plectre, petit triangle qui sert à pincer les cordes), complétés par quelques guitares et instruments à archet. Le programme était contemporain, des 20e et 21e siècles. J’ai beaucoup aimé cette découverte pour moi, je crois n’avoir jamais entendu ce genre de musique avec ce type d’instruments en concert, seulement dans quelques musiques de film ou concerts retransmis à la radio. Le programme comprenait une création de Vincent Beer Demander, jeune compositeur membre de l’orchestre, de Eduardo Angulo, Maurizio Kagel, de Claudio Mandonico, de Yasuo Kuwahara et de Jürgen Ulrich.

Si vous voulez vous rendre compte de cette sonorité particulière, je vous invite à aller visiter le site de l’ensemble de mandolines de Mulhouse, qui propose plusieurs extraits à écouter en ligne.

Un peu après 23h30, distribution de lampions (maintenant dans un bac sur mon balcon) et départ vers le parc de Blossac pour la centaine de courageux qui souhaitent observer le ciel avec un animateur scientifique de à l’espace Mendès France… Quand arrive lors de fermeture, repoussée exceptionnellement à 1h du matin, chacun a encore la tête dans les étoiles… Et cette fois, aucun problème pour évacuer le parc

Pour moi, la prochaine nuit romane sera à Chatain (au sud de la Vienne) vendredi prochain, mais n’hésitez pas à faire votre programme si vous passez en Poitou-Charentes d’ici fin août 2009.

8 réflexions au sujet de « Nuit des étoiles et nuit romane à Poitiers »

  1. michel valière

    Oh, la savante Véronique; c’est pas parce que vous êtes un peu Ch’ti et que les Ch’tis sont sympas et ont la cote, qu’il faut confondre l’orchestre de plectres de Toulouse (ville occitane s’il en est une !) et MULHOUSE que votre lien nous fait rejoindre… Mulhouse, Véro, c’est l’Alsace…
    Et bravo pour votre choix du chevet de St-Hilaire. Qui en est le photographe ?
    Bon dimanche.
    Moi je suis épuisé de pédaler avec les coureurs du Tour de France devant mon récepteur de télé !

    Répondre
    1. Véronique D

      Ouh la, j’étais fatiguée ce matin! J’avias mis plein de liens de côté, fait une sélection… et emmêlé les liens!  Mais au moins, ce sont les extraits que je voulais faire découvrir aux courageux qui cliqueraient sur le lien…
      La photo, c’est une des miennes… Bon, je n’ai pas de mérite, c’est derrière chez moi, il suffit d’attendre le bon moment! Je crois que je vais aller me coucher tôt ce soir, déjeuner chez une ancienne voisine, concert d’orgue à Sainte Radegonde, petite promenade d’une dizaine de km, j’ai besoin de dormir avant d’aller à Civray demain. Bonne soirée (pas devant la télé, j’espère…)

      Répondre
    1. Véronique D

      Fatiguée!!! Je suis rentrée à un peu plus d’1h, levée à 6h30 (médocs), recouchée jsq 8h30, marché, déjeuner chez une amie, concert d’orgue, promenade, je rentre juste et ne vais pas tarder à aller au lit!

      Répondre
  2. Liliane

    Bonsoir Véronique ! Toujours la tête dans les étoiles… C’est pardonnable quand on rentre si tard et qu’on se réveille si tôt… La photo de cette église est très jolie ! Bisous passe une bonne nuit sans lecture ni broderie !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *