Soirée à La Carrière

Mardi soir, j’ai passé la soirée avec des amis à La Carrière de Normandoux à Tercé, à une vingtaine de kilomètres de Poitiers. Ce nouveau lieu a ouvert cet été dans une ancienne carrière réaménagée, avec un vaste espace en bord du plan d’eau dominé par les anciens fronts de taille. Le lieu est grandiose (voir les photos sur la page d’accueil du site), ouvert en été aussi en dehors des soirées de cinéma ou de concert. Au programme mardi, un montage de 40 minutes de films anciens tournés dans la région Poitou-Charentes et agencés par Trafic images, une association qui collecte des films professionnels et amateurs et les numérise, films accompagnés en direct par le quintet Opa Tsupa, un groupe poitevin qui mêle toutes sortes de musiques. Ce groupe est composé de Nicolas Mauro, guitare, mandoline, stell guitare, banjo ; Mickaël Talbot, guitare, oukoulélé ; Anthony Ribo, guitare, mandoline, banjo ténor ; Sébastien Girard, contrebasse ; Kim Dan Le Och Mac, violon quinton, guitares, mandolines, banjos, contrebasse et violon. Après un long entracte, ce groupe a donné un concert de plus d’une heure trente au lieu de la demi-heure prévue, vraiment très varié, plein d’humour. Si vous êtes dans le secteur, n’hésitez pas à aller à la deuxième soirée avec le même film et le même groupe, le 26 août à 20h (enfin, l’autre jour, ça a commencé à 20h45 au lieu de 20h (attention, information du 18 août, la soirée du 26 semble annulée… et information du 25 août : les projections auront lieu les 26 et 27 août, mais avec un autre groupe, la coopérative à bricole), mais il y a une buvette et un barbecue pour patienter agréablement). Si vous n’êtes pas dans le coin, allez découvrir la musique d’Opa Tsupa sur leur site internet et n’hésitez pas à commander leurs CD, page sur laquelle vous pouvez écouter des extraits.

Sur le lieu, il y a également des créations contemporaines (là, une œuvre avec des glaçons en forme de main sur une plaque de verre, qui fond en laissant des traces sur un tas de sable dessous, je n’ai pas vu le nom de l’auteur) et des projections sur les fronts de taille de la carrière, y compris des images du concert pendant celui-ci.

Vous pouvez trouver des extraits de films collectés par Trafic Image sur le thème du patrimoine industriel sur le site internet du service régional de l’inventaire de Poitou-Charentes.

Je pars demain pour deux ou trois jours à Caen, car je souhaite y voir l’exposition En perspectiven Giacometti, qui se termine le 31 août au musée des Beaux-Arts. Cette exposition propose une rencontre avec 15 artistes contemporains, dont Georg Baselitz, Louise Bourgeois, Donald Judd, Alain Kirili ou encore Annette Messager. Je vous prépare quelques articles pour les prochains jours.

3 réflexions au sujet de « Soirée à La Carrière »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *