Sur le chemin de l’école de Pascal Plisson

Affiche du film Sur le chemin de l'école de Pascal PlissonSortie cinéma dimanche avec un documentaire, Sur le chemin de l’école de Pascal Plisson.

La présentation officielle du film : Les destins de quatre enfants, prêts à relever tous les défis pour aller à l’école et ainsi changer de vie. Parmi ces héros du quotidien, il y a Zahira, une jeune marocaine, qui chaque semaine, emprunte un chemin long, sinueux et dangereux pour quitter les monts de l’Atlas où vivent ses parents et pour rejoindre l’école. Trois enfants comme elle tentent l’aventure, bravent mille difficultés, car chacun est conscient que l’éducation leur assurera un avenir meilleur. Certains se déplacent à pied, à vélo ou à cheval, d’autres en pirogues, en bus, en train ou en traîneau…

Mon avis : bon, la présentation n’est pas vraiment le contenu du film, il s’agit non pas de quatre enfants, mais de quatre groupes d’enfants qui vont à l’école, trois filles d’un même village de l’Atlas au Maroc, qui traversent les montagnes à pied chaque semaine, un frère et sa sœur au Kenya, deux heures de marche (15 km, donc à un bon rythme… plus course que marche) à travers la savane en slalomant entre les éléphants, un autre frère et sa sœur à cheval en Amérique-du-Sud, deux frères en Inde qui poussent, tirent quotidiennement sur 4,5 km leur frère dans un antique fauteuil roulant. Tous se démènent pour aller à l’école, arriver à l’heure ou pas trop en retard malgré les embûches du trajet, tous restent des enfants (quelques beaux moments saisis au vol), désespèrent parfois (mal aux pieds, roue cassée du fauteuil roulant, etc.), aident leurs parents de retour chez eux. Un documentaire poignant, même si certains propos des parents (ou la grand-mère marocaine) peuvent sembler trop « mis en scène » (bénédictions, discours sur « travaille bien pour sortir de la misère)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *