La statue de Denis Diderot à Paris

Monument à Denis Diderot par Jean Gautherin, vue généralePour rebondir sur le tricentenaire de la naissance de Denis Diderot (revoir La religieuse), né le 5 octobre 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris, dont la commémoration vient de commencer à Langres justement (où se trouve une autre statue du grand homme, par Auguste Bartholdi, voir une carte postale ancienne en fin d’article), j’ai exhumé de mes photographies parisiennes celles qui concernent le monument édifié pour le centenaire de sa mort et qui se trouve aujourd’hui place Jacques-Copeau, un peu en retrait du boulevard Saint-Germain, au niveau du n° 145. Pour une biographie et autres documents sur Diderot, voir le site de la bibliothèque nationale de France.

 Monument à Denis Diderot par Jean Gautherin, carte postale ancienneLa statue se trouvait à l’origine place Saint-Germain-des-Prés. Un modèle en plâtre avait été présenté en 1884, il a été remplacé ensuite par un tirage en bronze fondu en 1885, inauguré le 14 juillet 1886 sur l’un des terres-pleins du boulevard, face à la rue Saint-Benoît.

Monument à Denis Diderot par Jean Gautherin, signature et date 1885La statue porte la signature « 1885 Jean Gautherin » (Ouroux-en-Morvan, 1840 – Paris, 1890).

Monument à Denis Diderot par Jean Gautherin, marque du fondeur Emile ColinElle porte aussi la marque du fondeur, « Émile Colin & Cie / fondeurs ».

Monument à Denis Diderot par Jean Gautherin, vue de face et de profilDiderot est représenté assis sur un fauteuil, pensif et penché en avant, tenant une plume de la main droite.

Monument à Denis Diderot par Jean Gautherin, pile de livres sous le fauteuilSous le siège se trouve une pile de livres ainsi qu’un feuillet qui semble être tombé par inadvertance.

Monument à Denis Diderot par Jean Gautherin, vue de dosSon large manteau est posé sur le dossier du fauteuil.

Monument à Denis Diderot par Léon Lecointe, carte postale ancienne, ici square d'Anvers, aujourd'hui détruitUne autre statue de Diderot se trouvait à Paris, square d’Anvers près du boulevard Rochechouart. Elle était l’œuvre de Léon [Aimé Joachim] Lecointe (Paris, 1826 – Paris, 1913). Le plâtre présenté au salon des artistes français de 1884 sous le numéro 3671 avait été acheté par la ville de Paris, fondu en 1886 et d’abord mis en place square Parmentier, aujourd’hui Maurice-Gardette. Ce monument a été fondu en 1942.

Monument à Denis Diderot par Auguste Bartholdi à Langres, carte postale ancienneEt pour comparaison, voici une carte postale ancienne de la statue de Diderot en pied par Auguste Bartholdi à Langres… et également commandée en 1884 (vue actuelle disponible sur le site de la ville de Langres).

Photographies d’octobre 2010.

8 réflexions au sujet de « La statue de Denis Diderot à Paris »

  1. NiniDS

    Un personnage d’ombre et de lumières… la lecture de « Rousseau, la comédie des masques » m’a permis d’approfondir mes connaissances datant de la première… c’est-à-dire loin !!
    Bises, belle soirée.

    Répondre
  2. descrapatoi

    ccou vero ! !c’est splendide !! j’adore ces statues de pierre ou de bronze !! !des chefs d’œuvres dont on ne se lasse pas de regarder !! !merci vero ! !bisous doux

    Répondre

Répondre à NiniDS Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *