Coups de coeurs de la blogosphère

Logo des coups de coeur de la blogosphère Theoma organise le challenge les coups de cœur de la blogosphère . Les participants proposent leurs livres préférés, et s’engagent à en lire au moins deux parmi ceux proposés par les autres. Parmi ceux-ci, il y en a que j’ai déjà lus, bien sûr… Le Petit Prince de Saint-Exupéry, L’écume des jours de Boris Vian, etc.

Dans un premier temps, j’ai choisi de lire quelques œuvres de Romain Garry, proposé par Pralineries (le volume édité cette année par Quarto sous le titre Légende du je, qui regroupe des œvres publiées sous le nom de Romain Garry et d’Émile Ajar, est dans ma PAL/pile à lire depuis quelques semaines :

J’ai aussi sélectionné Le village de l’Allemand de Boualem Sansal, proposé par Amanda (j’avais été très marquée par de ses précédents ouvrages, Poste restante, Alger, lu avant d’ouvrir ce blog).

Puis j’ai ajouté Un territoire fragile de Éric Fottorino, proposé par Antigone.

De mon côté, j’ai proposé La patience de Mauricette de Lucien Suel. Je regrouperai ces lectures sur la page Coups de cœur de lecture.

J’ai décidé de poursuivre ce défi avec la lecture de tous les livres publiés par Romain Gary sous son nom de naissance, Roman Kacew, et ses divers pseudos

Roman Kacew

  • Le vin des morts (1937)

Romain Gary

  • Éducation européenne (1945)
  • Tulipe (1946)
  • Le grand vestiaire (1949)
  • Les couleurs du jour (1952)
  • Les racines du ciel (1959)
  • La promesse de l’aube (1960)
  • Johnie Cœur (1961)
  • Gloire à nos illustres pionniers (nouvelles, 1962)
  • Lady L. (1963)
  • The Ski Bum (1965)
  • Pour Sganarelle (Frère Océan I, essai) (1965)
  • Les mangeurs d’étoiles (La Comédie américaine I) (1966)
  • La danse de Gengis Cohn (Frère Océan II) (1967)
  • La tête coupable (Frère Océan III) (1968)
  • Adieu Gary Cooper (La Comédie américaine II) (1969)
  • Chien blanc (1970)
  • Les trésors de la mer Rouge (1971)
  • Europa (1972)
  • Les enchanteurs (1973)
  • La nuit sera calme (1974)
  • Au-delà de cette limite votre ticket n’est plus valable (1975)
  • Clair de femme (1977)
  • Charge d’âme (1977)
  • La bonne moitié (1979)
  • Les clowns lyriques (1979)
  • Les cerfs-volants (1980)
  • Vie et mort d’Émile Ajar (1981, posthume)
  • L’homme à la colombe (1984, version posthume définitive)

Émile Ajar

  • Gros-Câlin (1974)
  • La vie devant soi (1975)
  • Pseudo (1976)
  • L’angoisse du roi Salomon (1979)

Fosco Sinibaldo

  • L’homme à la colombe (1958), version définitive posthume en 1984

Shatan Bogat

  • Les têtes de Stéphanie (1974)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *