Jean-Claude Pirotte, Plis perdus

Le livre : Plis perdus, de Jean-Claude Pirotte, édition de La Table Ronde, collection Vermillon, 1994, 186 pages, ISBN 978-2710306306. Il a reçu le Prix du livre en Poitou-Charentes en 1994, c’est un prix qui récompense le livre d’un auteur originaire de la région ou vivant en Poitou-Charentes. Oui, je sais, vous me l’avez fait remarqué, ça fait beaucoup de livres qui ont eu ce prix dont je vous parle depuis quelques semaines, mais je les ai lu pour la bonne cause de mon travail au sein du service de l’inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes, nous cherchions des auteurs régionaux pour un projet, alors, autant vous faire profiter de ces lectures.

L’histoire : une accumulation de textes, d’impressions, le premier chapitre, très court, concerne Barbezieux, au sud du département de la Charente, il y des souvenirs, des impressions à l’occasion de voyages, des lettres… envoyées ou non.

Mon avis : bof… Franchement, je ne suis pas entrée dans ce texte. Il m’a rappelé, en beaucoup moins bien, les deux livres de Gil Jouanard que j’ai lus l’année dernière (Le jour et l’heure et Le goût des choses). Si vous voulez lire des impressions au jour le jour d’un écrivain plein de poésie, vraiment, ne lisez pas ce livre de Pirotte (même si certains passages sont mis en page comme des poèmes en vers libres), filez à la bibliothèque pour lire Jouanard. Mais ce n’est que mon avis. Florence Trocmé, de Poezibao – le journal permanent de la poésie, a l’air de l’adorer et en a proposé récemment un extrait… D’habitude, je partage assez les avis de Florence Trocmé, mais là, décidément, non.

Pour aller plus loin, voir les prix du livre en Poitou-Charentes.

 

Une réflexion au sujet de « Jean-Claude Pirotte, Plis perdus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *