Le SAL mystère de Brodstich (5)

SAL mystère, cinquième étape, la frise, verso Pour la cinquième étape du SAL mystère organisé par Brodstich, il s’agissait de broder deux frises…

SAL mystère, cinquième étape, la frise, verso Non, je ne me suis pas trompée, il y avait une partie sur l’envers, l’autre sur l’endroit… Il reste à attendre le mode d’emploi pour la finition, juste à temps pour moi !

Toute la broderie du SAL mystère de BrodstichToutes les étapes de ce SAL :

14 réflexions sur « Le SAL mystère de Brodstich (5) »

  1. florence pacaud

    bonjour   je suis contente de te retrouver  en effet j’ai eu des problemes!!!informatique s !!et mon blog s’est éffacé avec mes newsletter dont tu faisais partie  tes com me manquent et tes petits mots amicaux sur mon travail   j espere que tu va bien que le beau tablier papillon que tu m a achté va te donner des ailes !!et apporter le printemps dans ton coeur  bisous  je me réinscit à ta newsletter

    Répondre
  2. Les Loisirs De Pictavie

    tiens je connais, jai fait aussi ce SAL, je suis sur ton blog vraiment par hasard, je voulais des photos de poitiers pour mettre sur mon blog et en tapant théatre j’ai atteri chez toi, tu fais de jolis choses, j’habite pas très loin de poitiers mais je travaille à poitiers

    je vais finir ma visite

    Répondre
  3. Les Loisirs De Pictavie

    je vous ai répondu, sur mon blog mais ayant retire l’article concerné je ne sais pas si la réponse vous parvenu

    l’article sur poitiers a été complétement retiré, et je vous prie de bien vouloir m’excuser, je ne l’avais pas fait plutôt car je ne me suis pas connecté depuis la parution de l’article
    encore une fois, toutes mes excuses
    les loisirs de pictavie
    Répondre
    1. Véronique D

      Ce n’est pas très grave, si vous avez retiré l’article. A l’avenir, pensez à demander avant les conditions d’utilisations des images: la plupart des blogueurs acceptent la publication de leurs photos en échange d’un lien, pourvu que cela soit demandé avant… Je l’ai toujours fait. Mais mes photos sont aussi pourvues d’un système d’identification invisible, protection de droit d’auteur: chaque semaine, je reçois un rapport avec mes photos retrouvées sur internet… Pour les photos de photographes professionnels, comme les photographies de l’inventaire, vous aurez des droits à payer pour les utiliser. Si vous souhaitez refaire un article sur Poitiers dans les règles, je peux vous fournir des photos avec le code à insérer dans votre article.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *